James Pants 5

05.10.2012

Fils de pasteur presbytérien, ancien stagiaire chez Stones Throw puis tête d’affiche, James Pants est à l’image de sa musique, atypique.

Largement reconnu par ses pairs, cet excentrique multi instrumentiste était de passage au Trabendo. Torturé par sa folie et ses influences sacrées, James Singleton ne cache pas son obsession pour l’origine du monde. La peur de ce qu’il y a derrière la grande faucheuse, il le dit ouvertement.

« Les énormes camions, les hamburgers, le tabac à chiquer, les amphétamines bas de gamme… C’était ça mon inspiration, ce parfum de défaite »

Les petites villes flippantes comme celle de Twin Peaks, il en vient et pour autant James Pants n’a rien d’un freak. Chaque scène de vie pourrait avoir sa musique et il l’a retranscrit. Passer derrière la caméra ? Une envie qui pourrait se concrétiser dit-il. Le rap a t-il encore de l’avenir, oui et pas qu’un peu même.
Autant de choses qu’aborde James Pants lors d’une rencontre peu banale quelques minutes avant la levée de rideau.


Tweet
tweet
1-pic-ock13
tweet
1-pic-ock23
tweet
1-pic-ock26

Front the Internet Graveyard volume 2. Free download here on Bandcamp yunggutted.bandcamp.com

tweet
1-pic-ock25
tweet
1-pic-ock2
tweet
1-pic-ock15
tweet
1-pic-ock20
tweet
Space-ghost

tweet
1-pic-ock8
tweet
That-pic
tweet
Cupp-cave
tweet
Rnx