James Pants 5

05.10.2012

Fils de pasteur presbytérien, ancien stagiaire chez Stones Throw puis tête d’affiche, James Pants est à l’image de sa musique, atypique.

Largement reconnu par ses pairs, cet excentrique multi instrumentiste était de passage au Trabendo. Torturé par sa folie et ses influences sacrées, James Singleton ne cache pas son obsession pour l’origine du monde. La peur de ce qu’il y a derrière la grande faucheuse, il le dit ouvertement.

« Les énormes camions, les hamburgers, le tabac à chiquer, les amphétamines bas de gamme… C’était ça mon inspiration, ce parfum de défaite »

Les petites villes flippantes comme celle de Twin Peaks, il en vient et pour autant James Pants n’a rien d’un freak. Chaque scène de vie pourrait avoir sa musique et il l’a retranscrit. Passer derrière la caméra ? Une envie qui pourrait se concrétiser dit-il. Le rap a t-il encore de l’avenir, oui et pas qu’un peu même.
Autant de choses qu’aborde James Pants lors d’une rencontre peu banale quelques minutes avant la levée de rideau.


Tweet
tweet
That-pic
tweet
Cupp-cave
tweet
Rnx
tweet
Chester-watson

tweet
Vein
tweet
Huerco
tweet
Dane1
tweet
Salomondagod
tweet
Kaytranada1
tweet
Shlohmo-laid-out
tweet
Ayahuasca-oneoclock

One O’clock Cassette Label 01:00, for its first release, OCK 01, is proud to introduce undercover artist Ayahuasca’s Eternal Sunshine, a side project & a mind-flight concept album entirely composed of ‘Eternal Sunshine of the Spotless Mind’ movie samples.
A high-angle shot of the artist very personal reflection on memory, forgiveness and lapse.
Roland SP & DVD player. Limited edition cassette of 60, artwork by Yungs.

Free download on soundcloud.com/one-oclock
Full stream here